CBD Meyrin

Il est obtenu, comme déjà mentionné, à partir de Cannabis Sativa, qui a fait l’objet, au fil du temps, de plusieurs études botaniques et d’expériences ultérieures afin d’obtenir un produit n’ayant pratiquement aucun effet sur la psyché.
En fait, il existe deux types de Cannabis Light qui diffèrent l’un de l’autre par leur contenu, respectivement inférieur et supérieur à celui de la CDB.

La marijuana légale avec un niveau élevé de Cannabidiol produit, en particulier, des effets relaxants musculaires, antiépileptiques, anti-inflammatoires et antioxydants ; la sensation de tranquillité que le sujet peut ressentir est, au contraire, le résultat du niveau négligeable de THC.
De plus, sa consommation n’induit pas les effets psychotropes tant redoutés, ne provoque pas d’intoxication ou de paranoïa d’aucune sorte.
Le CBD, contenu en pourcentages élevés, fait aussi du produit un allié valable contre la migraine, les douleurs menstruelles et l’inconfort aux articulations, les faibles concentrations de THC favorisent également l’état de veille et le sujet reste donc vigilant.

Toutefois, selon les experts, le lien entre la substance, les caractéristiques intrinsèques du consommateur et la manière dont elle est consommée ne doit pas être sous-estimé.
Il faut également tenir compte du fait que les cannabinoïdes sont présents dans la plante sous forme carboxylée (ou non active) et qu’ils ne peuvent donc avoir aucun effet sur le système nerveux.

Cependant, la consommation de Cannabis light nécessite très souvent l’échauffement de la substance, ce qui implique donc l’activation de cannabinoïdes : à la lumière de cela, il serait donc souhaitable de réévaluer, pendant l’usage, les concentrations de THC afin d’établir plus précisément la réponse du cerveau.

Les effets, en général, se révèlent en quelques minutes si le produit est fumé, alors qu’en cas d’ingestion, le temps est plus long. De plus, ils ont une durée variable : dans le premier cas, ils régressent en quatre heures, alors que dans le second cas, ils sont indispensables jusqu’à quatorze heures.
Risques et contre-indications

En raison de sa composition, le cannabis light n’a pas d’effets secondaires particuliers. Cependant, les risques associés à la combustion ne peuvent être négligés, notamment les néoplasmes malins et les troubles des systèmes cardiovasculaire et respiratoire.
L’abus de grandes quantités de CBD n’est cependant pas recommandé pour les femmes enceintes car il semble avoir un effet négatif sur le placenta, affectant sa fonction.
Le cannabis léger associé au tabac peut également induire chez le sujet une forme de dépendance connue sous le nom de tabagisme.

Enfin, une attention particulière doit être accordée à la conduite des véhicules : le Cannabidiol (CBD) a des effets négligeables sur la capacité de conduire, mais dans la marijuana légale il y a, cependant, quelques traces de THC qui peuvent être détectées pendant un contrôle ; l’individu peut donc être positif au test et être déclaré inapte à conduire.
L’ingestion de Cannabs light est cependant à éviter en cas de troubles cardiaques et/ou respiratoires.

En savoir plus :

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabidiol
  2. https://swissbotanic.ch/

Cannabis médical ? Oui ou non ?

Cannabis médical

Un discours complètement différent doit être poursuivi si nous voulons parler du cannabis à usage médical qui n’est utilisé qu’à des fins pharmaceutiques. Tout d’abord, il est cultivé et produit par des organismes spécialisés et avec des techniques détaillées. En particulier, le chanvre médical est cultivé en GACP (Good Agriculture and Collection Practice) et GMP (Good Manufacturing Practice) à l’aide de techniques de clonage, en particulier dans des serres intérieures et avec la méthode de germination indiquée dans le DM 9/11/15, ainsi que dans des champs spécifiquement autorisés par le Ministère de la Santé. Il peut contenir ou non du THC ou même être normalisé dans le contenu de certains cannabinoïdes (par exemple THC, CBD, CBN). Ce type de chanvre peut être acheté uniquement et exclusivement en pharmacie et sur demande médicale spéciale et appropriée. De plus, contrairement au cannabis légal, le cannabis à usage médical doit répondre à plusieurs autres critères :

Il doit être presque complètement stérile et non contaminé par des bactéries : il doit avoir des valeurs inférieures à 10 UFC (unités formant colonies),
Doit contenir de faibles quantités de métaux lourds : avoir des valeurs inférieures à certaines ppm (parties par million). Il faut garder à l’esprit que le chanvre doit être considéré comme une éponge, c’est-à-dire que ses racines sont capables d’absorber les métaux lourds et autres polluants du sol qui sont principalement concentrés dans les influences ;
Il doit avoir une très faible teneur en alflatoxines pour assurer la sécurité sanitaire de ceux qui l’utilisent. Les aflatoxines sont des mycotoxines produites par des champignons et d’autres moisissures hautement toxiques et comptent parmi les substances les plus cancérigènes qui existent.

Cannabis Light : faible teneur en THC et forte teneur en CBD

Comme déjà mentionné, le THC n’est pas la seule substance active contenue dans le cannabis. Parmi les différents ingrédients actifs, le CBD, communément appelé cannabinol, doit également être remarqué. Bien que les deux molécules aient une composition chimique similaire, elles diffèrent de manière significative : le CBD, tout d’abord, réduit les effets psychogènes du THC, et réduit également l’anxiété, favorise le sommeil et a un effet relaxant sur le corps humain. Ainsi, le cannabinol n’a aucun effet sur l’humeur, la conscience et les facultés mentales, comme le THC. Parmi les autres effets positifs de la CDB, mentionnons ses propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes et antidépressives, et elle semble également agir comme antigène tumoral.

Les deux cannabinoïdes naturels peuvent être combinés de différentes manières et de tailles différentes :

Un taux élevé de THC et un faible taux de CBD : donneront comme effet final ce que certaines personnes appellent « high », c’est-à-dire des réactions psychoactives avec amplification des émotions personnelles ;
Les mêmes niveaux de THC et de CBD : donneront de plus grands avantages pour les utilisateurs médicaux avec une diminution substantielle des effets secondaires donnés par l’action du THC ;
Niveaux élevés de CBD et faibles niveaux de THC : procureront de plus grands avantages aux utilisateurs médicaux avec une diminution substantielle des effets secondaires de l’action du THC ;

CBD ?

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/18/comprendre-le-cannabidiol-cbd-et-le-debat-qui-l-entoure_5317161_4355770.html >>> Cet article montre bien comment le débat sur le CBD continue d’avancer malgré tout ! En Suisse en regardant une télévision local genevoise je vois un interlocuteur dire : Il y a une dose létale pour le sucre, une dose létale pour l’alcool mais il n’y a pas de dose létale connue pour le CBD ! En cherchant sur google vous verrez que beaucoup montrent que la dose létale est impossible à atteindre ce qui n’est pas le cas du sucre par exemple !

CBD ? Sex, Drogue, Rock n roll ?

Si vous pensez planer comme jamais en fumant du Cannabis légal Suisse vous vous trompez ! Le Taux de THC autorisé étant de moins de 1% il n’y a rien à attendre de ce côté là ! Ce qui s’achète aujourd’hui au Kiosque ou même aux caisses de la Coop à juste un effet détente et plaisir pour qui aime le goût de la Marijuana. Il n’a pas de débauche générale à attendre de cette légalisation il faut le souligner ! Tout ceux et celles qui ont essayé le CBD vous le confirmeront, cependant soulignons le fait que cela répond à une demande donc l’offre est là ! Cela peut paraître idiot de sortir cela ainsi cependant sans « défonce » le bon CBD a un côté très apprécié par un autre type de public que les étudiants boutonneux ( Caricature )

Swissbotanic ?

Tout est meilleur quand c’est fait avec passion ! Disons le tout haut il y en a qui font de très bon produits, et ce n’est pas qu’une image de site internet ! Il existe dizaines d’espèces de plantes de cannabis. C’est ce qui a donné possibilité de trouver des espèces répondant précisément aux normes Suisses sur la loi contre les stupéfiants.

Sur Swissbotanic vous trouverez de très grande variétés et bien des informations utiles sur le monde du CBD en Suisse !

En savoir plus : https://swissbotanic.ch/

CBD – Cannabis Légal

https://swissbotanic.ch/ le Cbd est vraiment partout et se propage dans toutes les villes de la Riviera vaudoise. Le libre arbitre n’est-ce pas la meilleure des qualités de l’être humain ? N’oublions pas de rendre à la Suisse ce qui est à la Suisse. En effet le Cbd ou cannabis légal détient un taux de THC vraiment très petit et ne provoque aucune sensation d’ivresse. Dans notre rédaction nous avons tous tester le Cbd. À part un effet détente rien à signaler. Ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit. Boire fumer ou conduire pour nous il faut toujours choisir. Nous sommes en effet tous et toutes des adultes bien-pensants et le fait de choisir de fumer du CBD ne doit pas se faire en mettant sa vie ou la vie des autres en danger. Dites-nous n’est-ce pas là le même discours que l’on tient sur l’alcool ?