Réponses sur l’augmentation mammaire

Quand pouvez-vous mener une vie normale (et faire du sport) ?
S’il n’y a pas de complications, il est normal de pouvoir conduire 3-4 jours après l’opération et de vivre une vie tout à fait normale en 7 jours, 10 tout au plus, même au travail, « tant que ce n’est pas un travail physique ». Pour faire du sport, il faut attendre beaucoup plus longtemps, environ 4 semaines. Et à partir de ce moment, vous devez reprendre progressivement votre activité sportive, avec peu de restrictions et toutes temporaires.

La nécessité de prendre cet engagement
Si vous décidez de subir une chirurgie d’augmentation mammaire, vous devez non seulement vous engager à respecter le moment de l’opération et la période post-opératoire, mais vous devez aussi le faire à long terme. Avoir un implant mammaire implique un contrôle de cet implant. Il doit être un contrôle clinique pendant les 15 premières années de vie de la prothèse et radiologique par la suite tous les 5 ou 10 ans. De plus, il faut garder à l’esprit que le gynécologue peut estimer d’autres tests diagnostiques préventifs.

Connaître le type d’implant que vous allez avoir
Même si vous pensez que le choix du type d’implant correspond à l’expert, il est nécessaire que vous vous informiez également du type de prothèse qui va être utilisée. Le chirurgien doit également vous informer sur la forme et le type de gel et les raisons pour lesquelles il choisit celui-ci et non un autre. En ce qui concerne le prix, et en gardant à l’esprit qu’il existe des différences notables entre eux, il est essentiel que vous ne choisissez pas seulement les moins chers. « En général, les moins chers ont beaucoup moins de R&D derrière eux et, par conséquent, moins de qualité. Mon expérience m’a appris quels sont les meilleurs et a tendance à coïncider avec un prix plus élevé et avec l’appui d’études de plus de 25 ans qui garantissent leur sécurité. Des milliers d’implants sont passés entre mes mains sans un seul problème de rupture  »

Les implants sont-ils définitifs ?
C’est une question difficile à répondre. S’il s’agit d’un implant en gel cohésif de type III (avec un taux de rupture plus faible), s’il ne semble pas cassé (c’est pourquoi les contrôles suivants sont effectués) il n’est pas nécessaire de le remplacer. S’il s’agit d’un gel cohésif rond de type I et II, avec une plus grande propension à la rupture, il est nécessaire de « leur donner une date d’expiration pour les changer avant qu’ils ne se cassent et ne posent des problèmes »

Que se passe-t-il en cas de rupture d’un implant ?
Tout dépendra du type d’implant utilisé. S’il s’agit d’un implant de gel cohésif de type III, s’il y avait rupture, il n’y aurait pas de fuite de silicone, c’est-à-dire qu’il n’y aurait pas de silicone libre dans le corps. Par contre, s’il s’agit d’un gel moins cohérent, de type I et II, un comportement différent peut survenir. « Dans ces cas, il est possible de faire une phase capsulaire supplémentaire. Il ne cause aucune maladie, mais il peut obstruer les vaisseaux et les ganglions lymphatiques, causant parfois des inflammations douloureuses et sensibles à la surinfection dans les aisselles, l’aine et autres zones. De plus, elle peut s’accumuler dans certaines zones en formant des renflements gênants et inesthétiques »,

L’éternelle question : pourrai-je allaiter ?
La réponse du médecin est catégorique : « Sans doute, oui ». De plus, il clarifie une autre préoccupation qui existe chez les femmes qui ont des implants et qui veulent allaiter : le silicone peut-il atteindre le lait ? « Avec les prothèses en gel cohésif de type III, la fuite de silicone est impossible et, par conséquent, la présence de silicone dans le lait est irréalisable ». Mais au cas où, il ajoute un autre fait : « Le silicone est inoffensif pour le corps humain et nous sommes en contact avec lui dès la naissance : les trayons des flacons sont en silicone et les tétines sont également en silicone ».

Sites Internet à découvrir :

  1. https://www.editoweb.eu/Je-veux-une-augmentation-mammaire_a31233.html
  2. http://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire/

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *